En tant que chef d’entreprise, DRH ou directeur financier, l’optimisation de vos coûts est une priorité pour pouvoir réinvestir dans votre activité ou pour générer plus de chiffres. Parmi les nombreuses dépenses qu’une entreprise peut avoir, la consommation des véhicules de société constitue l’un des coûts que vous pouvez le mieux maîtriser pour gagner plusieurs centaines voire milliers d’euros par an.

Comment savoir si une voiture de société consomme beaucoup de carburant ? Tout va dépendre du modèle de la voiture et du comportement de la personne qui se trouve au volant.

En quoi le modèle d’une voiture ou un problème mécanique peut-il impacter la consommation de votre voiture de fonction ? Pourquoi une formation à l’éco-conduite peut être la solution pour moins consommer ?

Calculer la consommation réelle du véhicule

Conduite nerveuse, véhicule mal entretenu, pneus mal gonflés, voiture surchargée…Ce sont autant de facteurs qui peuvent influer sur la consommation d’essence d’une voiture.

Que vous ayez une flotte complète de véhicules ou seulement un véhicule de société, vous ne pouvez pas vous fier à la consommation de carburant au 100 km renseignée sur la fiche technique de votre automobile, camion, bus, benne ou autre. La plupart du temps, votre véhicule consomme plus.

De façon à vous rendre compte de l’impact que peut avoir un véhicule de société sur votre budget, il vous suffit de suivre les 5 étapes suivantes:

  1. Faites le plein de carburant
  2. Notez le kilométrage sur votre compteur ou remettez le compteur à zéro
  3. Roulez comme à votre habitude
  4. Lorsque votre réservoir est presque vide – attention à ne pas tomber en panne – retournez à la station-service pour faire le plein. Notez le nombre de litres que vous avez mis et notez le nombre de kilomètres parcourus.
  5. Procédez au calcul de votre consommation de carburant au 100 km : Quantité de carburant*100/Distance parcourue entre les 2 pleins

Vous ne savez pas si votre voiture de société consomme beaucoup de carburant ? En moyenne, une voiture essence consomme 7 à 8 litres pour 100 km. Une voiture diesel consomme 6 à 7 litres pour 100 km. Si votre véhicule est au-dessus de cette moyenne, cela veut dire qu’il consomme trop et que vous payez plus que ce que vous ne devriez.

Quels sont les facteurs qui influent sur la consommation  d’un véhicule de société ?

Si votre flotte de voitures professionnelles consomme plus que ce qu’elles ne devraient, il est important de comprendre l’origine de cette surconsommation.

Une consommation élevée peut être due à :

  • le modèle de voiture
  • un problème mécanique
  • la conduite du conducteur

Modèle de la voiture

Certains modèles d’autos ou d’utilitaires consomment plus que d’autres.

  • Hyundai Ionis
  • Kia Niro
  • Volkswagen Golf GTE
  • Mercedes Classe E 330
  • BMW 330e
  • Citroën C5 Aircross
  • Mercedes Classe A Berline

Si vous avez une des voitures citées précédemment, votre problème ne provient pas de votre véhicule de société. Ces automobiles sont celles qui consomment le moins.

Problème mécanique

Si vos pneus sont parfaitement gonflés, votre voiture est vide et consomme normalement moins, vous avez probablement un problème d’ordre mécanique. Il se peut que :

  • la carburation de votre moteur soit imparfaite.
  • le filtre à air est encrassé
  • les bougies soient trop vieilles
  • l’huile moteur soit de mauvaise qualité

Dans tous les cas, nous vous recommandons d’effectuer une révision de vos véhicules de société afin de vous assurer que la mécanique fonctionne correctement.

Conduite du conducteur

C’est la raison la plus commune et la plus simple à résoudre. Dans la majorité des cas, si une voiture de société consomme beaucoup de carburant, ce n’est pas de sa faute mais plutôt celle du conducteur qui adopte une conduite trop nerveuse.

Résultat ? Des dizaines voire des centaines d’euros gaspillés chaque année.

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour apprendre à conduire de façon plus économique et plus responsable. Pour ce faire, l’idéal reste de passer par une formation à l’éco-conduite qui va consister à sensibiliser le conducteur tout en lui apprenant les bonnes méthodes pour adopter une conduite souple et économe.