Que vous soyez entrepreneurs, DRH ou particuliers, vous avez récemment entendu parler de l’éco-conduite. Intrigué, vous vous demandez de quoi il s’agit et surtout comment avoir une éco-conduite ?

 

L’éco-conduite est plus que jamais d’actualité. Bénéfique pour l’environnement mais aussi pour les entreprises, associations et individus qui l’adoptent, elle permet de répondre à des problématiques écologiques, économiques et relatives à la sécurité.

 

En France, le secteur des transports est celui qui émet le plus de gaz à effet de serre. En effet, la voiture représente 57% des émissions sur le territoire. La bonne nouvelle : avoir une éco-conduite pourrait permettre de réduire drastiquement ce chiffre tout en faisant des économies d’argent considérables. Parce que, oui : l’éco-conduite peut contribuer à réduire la consommation d’essence de 40%.

 

Eco-conduire vous dîtes ?

 

Eco-conduire, c’est conduire plus économiquement et de façon plus responsable. L’éco-conduite est un comportement de conduite visant à limiter l’émission des gaz à effet de serre en réduisant sa consommation de carburant.

 

Sa finalité ?

 

  • Consommer moins de carburant
  • Gaspiller moins d’argent
  • Réduire les risques d’accidents routiers
  • Polluer moins.

 

Être éco-conducteur, c’est d‘abord évaluer ses besoins lors d’un déplacement, qu’il soit professionnel ou personnel. Avant de prendre le volant, penser au trajet que vous allez effectuer ! Est-il vraiment nécessaire de prendre la voiture ? Si oui, quel comportement allez-vous adapter au volant ?

 

Au-delà de ces questions qui se posent lorsque vient le moment de monter dans votre véhicule, vous devez penser à l’éco-conduite dès l’achat de votre voiture, surtout si vous êtes à la tête d’une entreprise et que vous souhaitez optimiser vos coûts.

 

Le choix de votre véhicule personnel ou de fonction peut avoir un impact significatif :

 

  • Un véhicule trop grand est davantage coûteux en termes de consommation de carburant et d’entretien. Qui dit grande consommation dit pollution !

 

  • Si vous choisissez une voiture électrique, vous éliminez le gaz à effet de serre et polluants. Ceci dit, il faut prendre en compte la durée d’autonomie d’un tel véhicule.

 

  • En optant pour un véhicule hybride, vous avez une plus grande autonomie avec quelques avantages des voitures quasiment électriques.

 

 

Pour avoir une éco-conduite, il est important de comprendre que, non seulement, votre comportement au volant (ou celui de vos salariés) va jouer mais aussi le véhicule mis à disposition.

 

 5 conseils pour avoir une éco-conduite

 

Si le but de l’éco-conduite est d’agir positivement sur la pollution et la surconsommation, il est impératif de savoir comment s’y prendre et quelles pratiques adopter. En voici 5 :

 

  • Changez rapidement de vitesse au démarrage. La 3ème vitesse doit être enclenchée dès les 40 km/h.

 

  • Limitez l’usage de la climatisation lorsque vous roulez en ville. Au contraire préférez la à l’ouverture des fenêtres sur l’autoroute.

 

  • Couper le moteur à chaque arrêt supérieur à une durée de 30 secondes.

 

  • Évitez les changements d’allure brusque, cela représente une consommation d’essence inutile.

 

  • Réduisez votre vitesse de 10 km/h pour économiser du carburant et prévenir certains accidents.

 

Avec ces quelques astuces, vous avez la certitude d’avoir une éco-conduite ! Comme vous pouvez le constater, l’éco-conduite est à la fois un moyen efficace :

 

  • de lutte contre la pollution
  • de renforcement de la sécurité routière
  • de réduction de vos dépenses en carburant.

 

N’attendez plus, adoptez là dès maintenant !