Il est courant de rencontrer des gens qui pensent que l’éco-conduite ne sert qu’aux particuliers désireux d’adopter un mode de conduite plus respectueux de l’environnement et plus économique. En réalité, l’éco-conduite bénéficie tout autant aux entreprises qu’aux particuliers.

 

Que vous ou vos employés conduisiez un 2 roues, un SUV, un 4×4, une Berline, un Van, une caravane, un bus ou même un camion, qu’importe,  vous êtes concernés par l’éco-conduite.

L’éco-conduite pour les entreprises

 

En tant qu’entrepreneur, DRH ou CFO (Chief Financial Officer), vous avez une volonté constante d’améliorer l’image de votre entreprise et une volonté d’optimiser vos coûts pour une meilleure gestion des ressources. L’éco-conduite répond parfaitement à ces deux problématiques puisqu’elle s’intègre à une politique RSE et a pour mission principale de réduire les émissions de carbone de votre flotte interne.

 

Pratique éco-responsable et économique, l’éco-conduite appliquée en entreprise permet notamment de faire plusieurs milliers d’euros d’économies par an.

 

Qu’il s’agisse d’une entreprise spécialisée dans les services VTC, une entreprise B2B quelconque ou une entreprise composée de commerciaux avec véhicules de fonction ou véhicules de société, l’éco-conduite bénéficie à tous.

 

Mais pour tirer parti de cette méthode, il faut former à l’éco-conduite les principaux intéressés : les salariés.

 

Avant d’entamer une formation, l’entreprise doit s’assurer de disposer de véhicules bien entretenus. Une voiture en mauvais état consomme jusqu’à 25% plus de carburant qu’une auto neuve. Il est conseillé d’élire un “chef de flotte” chargé d’effectuer un bilan global de la situation.

 

Une fois la formation effectuée, il est recommandé d’intégrer une charte de bonne conduite au sein de la société. Cette charte qui correspond à la “car policy” (la politique automobile de l’entreprise) doit être mise à jour en tenant compte des règles de l’éco-conduite.

 

Loin d’être une tâche difficile, les Ressources Humaines peuvent se charger de sensibiliser les collaborateurs à l’éco-conduite en moins d’un mois. Idéalement, le mieux reste de passer par une formation à l’éco-conduite. Chez Nouvelle Route, nos formations sont remboursées partiellement ou intégralement par votre OPCO.

L’éco-conduite pour les particuliers

 

Nous vous le disions au début de cet article, la conduite éco profite aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. C’est d’autant plus vrai que, les salariés formés à l’éco-conduite peuvent aussi appliquer les règles apprises en dehors de la sphère professionnelle.

 

En tant que particulier, adopter une conduite plus écologique et plus économique ne peut avoir que du bon pour vous comme pour votre portefeuille.

 

  • L’éco-conduite permet de diminuer jusqu’à 40% sa consommation de carburant
  • L’éco-conduite réduit significativement l’émission de gaz à effet de serre
  • L’éco-conduite diminue de 10 à 15% le risque d’accident

 

Sécurité, économie et éco-responsabilité : l’éco-conduite, si bien adoptée, est entièrement bénéfique.

 

 

À la question “à qui s’adresse l’éco-conduite ?”, la réponse est : à tous. Une entreprise comme un particulier peuvent tirer parti des techniques de la conduite éco. De plus en plus adoptée pour des raisons environnementales ou économiques, l’éco-conduite ne cesse de gagner en popularité. Cette méthode est d’autant plus efficace lorsqu’elle est appliquée avec un véhicule hybride ou électrique.